CHU Henri MONDOR
Service UROLOGIE
Tel: 01 01 01 01 01
Prendre rendez-vous
Notre chaine Youtube
Facebook du service
Intranet
Voir le profil d'Urologie Mondor sur LinkedIn

rendez vous en ligne
 
Modifié le : 12 Février, 2016
Par: Webmaster
Accueil » Enseignement » Paramédical

Prise en charge des patients urostomisés

Odile LINGOMBET, infirmière diplômé d'Etat

État des lieux

Le service d’urologie du CHU Henri Mondor réalise en moyenne 22 cystectomies avec dérivation urinaire par année.

Cette intervention, qui est l’une des plus lourdes, occasionne une perturbation de l’image corporelle du patient car il devra vivre le reste de sa vie avec une poche de stomie.

Pour permettre au patient de verbaliser ses angoisses, d’avoir des réponses à ses questions, de connaître et manipuler les poches avant l’opération, une consultation infirmière a été mise en place au sein du service. Odile LINGOMBET, Infirmière diplômée d’Etat ayant suivi des formations sur la prise en charge des patients stomisés reçoit les patients et futurs opérés en période pré-opératoire, pendant l’hospitalisation et en post-opératoire :

En pré-opératoire pour reformulation des propos du chirurgien et évaluer la compréhension de l’annonce de la maladie et les suites.
Pendant l’hospitalisation pour débuter l’éducation
En post-opératoire pour évaluer la prise en charge de la stomie par le patient après le retour à domicile et répondre aux questions.

Qu'est-ce qu'une stomie urinaire ?

C’est la dérivation des urines par un orifice externe situé sur l’abdomen. Cette stomie assure le bon fonctionnement des urines fabriquées par les reins vers l’extérieur.

Quelles en sont les conséquences ?

La dérivation urinaire entraîne « la perte de la continence urinaire ».
En effet, l’écoulement des urines n’est plus contrôlé par le sphincter qui se situe au niveau de la vessie.

Pour y remédier, vous devrez porter un appareillage externe (poche), qui sera collé sur votre peau. Cette poche d’une capacité suffisante, recueillera les urines à la place de la vessie.

Comment se déroule l'opération ?

L’intervention chirurgicale, plus longue, comporte deux temps :

Les urines s’écoulent en permanence et sont recueillies dans une poche collée sur la peau.

Au retour du bloc et à votre retour à domicile, votre stomie aura l’aspect d’une grosse fraise « de serre » car elle est oedématiée, puis au fur et à mesure des semaines (environ deux mois) elle diminuera de taille, atteindra sa taille définitive et prendra la forme d’une fraise « des bois » ce qui est normal.

Qu'est-ce qu'une poche urinaire ?

On distingue deux concepts sous le même terme :

L’appareillage existe en 1 et 2 pièces :

  1. La poche 1 pièce se colle directement sur la peau péristomiale grâce à une gomme synthétique ou un adhésif hypoallergénique garantissant une bonne étanchéité.
  2. La partie collante de la poche peut être prédécoupée ou à découper.

L’appareillage 2 pièces est constitué d’un support collé sur la peau et d’une poche qui s’adapte sur ce support.

Le système 2 pièces permet de laisser en place le support en moyenne 3 à 4 jours à condition de bien nettoyer à l’intérieur. La poche peut être, elle, changée quotidiennement.

Le collecteur se connecte aux appareillages 1 et 2 pièces et permettent une plus grande autonomie.

Il est souhaitable de s’appareiller seul afin de garder votre autonomie.

Comment se fait la toilette ?

Une stomie n’est pas une plaie, elle est recouverte d’une muqueuse comme le sont les gencives. Son aspect normal est rouge, luisant et humide. Elle est totalement indolore et peut saigner facilement, il faut donc éviter les soins agressifs et les frottements. Ayez toujours des gestes doux lors de la toilette.

Le changement d’appareillage doit se faire avant toute prise d’aliments ou de boissons donc de préférence le matin avant le petit déjeuner pour limiter les écoulements d’urines pendant les soins.

Commencer le soin ainsi :

Vidanger la poche dans les toilettes

Poser le nouvel appareillage 1 ou 2 pièces

La rapidité d’exécution du soin est un critère de réussite.

Vidanger régulièrement la poche pour qu’elle reste discrète sous les vêtements et éviter les risques de fuites.

Changer les poches 1 ou 2 pièces tous les 1 à 2 jours ; le support tous les 3 à 4 jours ; la poche de nuit, quotidiennement sinon penser à rincer l’embout avec de l’eau javelisée ou vinaigrée.

Les petits ennuis

Rechercher la cause :

Si les fuites persistent, n’hésitez pas à consulter votre infirmière qui vous conseillera et, éventuellement, changera d’appareillage.

Ma peau est irritée, que faire ?

La partie adhésive de la poche est souvent un protecteur cutané. Son rôle est de maintenir la poche mais aussi de protéger la peau. Un changement quotidien ne constitue donc plus un risque d’irritation.

Les lésions sont souvent dues aux fuites ou à des soins mal adaptés.

Un diamètre de découpe trop grand peut également être la cause de macérations, les urines stagnant sur la peau

Appareillage mal adapté à votre cas

Pourrai-je prendre un bain, une douche ?

Bien sûr ! Tous les appareillages à l’heure actuelle sont conçus pour résister à l’eau

Pourrai-je avoir une activité physique ?

La reprise des activités sportives doit être progressive. Evitez de porter des charges lourdes, votre abdomen a été fragilisé par la stomie.

La pratique du sport est tout à fait possible, toutefois sont déconseillés certains sports où le contact physique est important (judo, boxe, karaté ou le rugby)

Il est possible de se baigner en mer comme en piscine en prenant certaines précautions.
Evitez de rester plus de 30 minutes d’affilée dans l’eau.

Pourrai-je partir en voyage loin de chez moi ?

Bien sûr ! Ayez toujours quelles que soient les circonstances un appareillage de rechange sur vous.

Les voyages en avion n’ont aucune incidence sur la stomie et les appareillages.
Emportez le matériel nécessaire pour la durée du séjour, (prévoir largement).
Conservez avec vous les références précises de votre appareillage, (ordonnance)

Garderai-je la même activité sexuelle qu'avant l'opération ?

Le fait d’être stomisé n’empêche pas d’avoir des relations sexuelles. Ce n’est pas la stomie qui peut perturber l’activité sexuelle mais plutôt la nature de l’intervention chirurgicale qui a entraîné la stomie.

Le matériel : qui fait l'ordonnance ?

L’ordonnance de prescription de matériel sera établie dans le service où vous avez été opéré. Le renouvellement pourra s’effectuer lors d’une consultation chirurgicale ou médicale.

Votre Médecin traitant peut tout à fait refaire les ordonnances en ayant les références et coordonnées du matériel. Il est important de conserver le double ou une photocopie de l’ordonnance initiale pour plus de sécurité et bénéficier toujours du même matériel.

Ne faites pas de stocks importants.

Où se procurer le matériel ?

Vous avez deux possibilités : soit, vous vous rendez chez le pharmacien, soit, vous contactez une société qui délivre votre commande à domicile sans supplément de frais. En cas de déplacement de votre part, cette société peut adresser directement à l’adresse que
vous indiquerez.

Les appareillages et articles nécessaires aux soins relatifs à la stomie sont remboursés par les caisses de sécurité sociale. Il est indispensable de faire une demande de 100 % pour utilisation de « matériel indispensable onéreux ».

POUR PLUS D’INFORMATIONS ADRESSEZ-VOUS A VOTRE INFIRMIERE

Service d'urologie
Chef de service : Alexandre de la Taille
51 Av. du Ml. de Lattre de Tassigny 94010 Créteil France
Tél. : +33(0)1 49 81 25 51